Ce qu’il y a savoir sur la noyade sèche :

noyade seche et ses risques

C’est l’été qu’est enregistré le plus grand nombre de noyades… Rien d’étonnant à cela, avec les fortes chaleurs nous ne sommes bien que dans la piscine… Nous connaissons tous la noyade traditionnelle appelée « noyade humide » mais il en existe une autre nommée la noyade sèche ? Vous connaissez ? Voici comment en reconnaître les signes et éviter une tragédie.

Ce qu’il faut savoir sur la noyade sèche est que contrairement à la noyade humide elle peut intervenir jusqu’à plusieurs heures après la baignade. Là est toute sa « subtilité »… Elle est vicieuse et de ce fait très dangereuse.

Ce que vous devez savoir en priorité est que la noyade sèche se manifeste souvent chez les enfants et peut arriver quand ils ont bu « la tasse » ! On les voit tousser un peu, reprendre leur respiration et on est rassuré car « c’est bon il ne s’est pas étouffé »

Qui n’a pas eu ce cas une fois dans sa vie ?

C’est à ce moment très précis que la noyade sèche risque de commencer, en inondant les poumons de votre enfant d’eau MAIS en ne donnant AUCUN SIGNE PHYSIQUE TOUT DE SUITE. Si la noyade sèche n’est pas traitée dans les 72h, elle peut malheureusement coûter la vie de votre enfant. ATTENTION tout de même, ce n’est pas parce qu’il a bu la tasse qu’il aura forcement une noyade sèche. On ne doit pas “psychoter” sur le sujet, juste apprendre à reconnaître les signes et être vigilant quand les enfants se trouvent dans l’eau. Avec une surveillance accrue, tout se passera pour le mieux.

Vous allez me dire c’est bien beau cette histoire mais comment savoir si de l’eau est entrée dans les poumons ?

Voici des signes qui doivent vous alerter ! Ils montrent que votre enfant manque d’oxygène au niveau du cerveau.

– Votre enfant est très fatigué alors que ce n’est pas son cas habituellement. Une fatigue intense doit vous alarmer et peut être un signe de noyade sèche.

– Son teint n’est pas rosé, il a le teint « grisâtre »

– Il est de « mauvais poil », très irritable comparé à d’habitude.

– Il a des bulles qui sortent de sa bouche.

– Il peine à trouver sa respiration et doit faire de gros efforts pour respirer.

Si vous avez le moindre doute, allez directement aux urgences les plus proches ou contactez un médecin.

Tous les ans, des enfants dans le monde entier perdent la vie à la suite d’une noyade sèche. Il faut savoir que ce sujet est controversé, des médecins nient l’existence de ce syndrome alors que d’autres en font de réels témoignages et le crient haut et fort en guise de prévention. Difficile de savoir qui croire lorsque le corps médical se contredit lui même mais il est clair que si votre enfant présente ce type de symptômes, il faut consulter, c’est plus prudent. 

Si on apprend à reconnaître les signes on pourra peut-être éviter de nombreux drames et sauver des vies.

Partagez l’information en masse Mesdames, on est jamais trop prudent sur ce genre de choses.

comment éviter la noyade?

 

Edit du 30 Juillet 2018 :

Suite à la publication de cet article, une cliente m’a raconté son vécu sur le sujet ! j’ai trouvé bon de le partager avec vous alors le voici :

Bonjour Mila, je m’appelle Sophie et je suis une grande fan de votre boutique ! Justement quand j’ai vu ce sujet je me suis dis qu’il fallait que je vous partage mon histoire. Cela pourra peut-être aider d’autres mamans et cela me tient à cœur. Nous étions en vacances en famille dans une grande maison avec piscine, nous passions des vacances idéales, les enfants jouaient dans l’eau toute les après-midi avec leurs cousins et un soir mon fils de 8 ans n’était pas très bien. Il avait fait une petite sieste après l’après-midi en piscine mais cela ne m’a pas inquiétais plus que cela, une sieste après avoir chahuté toute l’après-midi dans l’eau je trouvais cela normal, même si cela n’était pas son habitude je me suis dis qu’il était fatigué. Il n’a pas voulu manger, là j’ai commencé à me dire qu’il couvait quelque chose ! C’est un vrai « estomac sur pâtes «  d’habitude. Il est allé se coucher très tôt, quand nous étions encore à l’apéritif. A 22h je suis allée le voir avant d’aller me coucher avec mon mari il avait un teint bizarre et il avait la peau fraiche. « mon sang n’a fait qu’un tour », il faisait une chaleur à crever et lui il était sous la couette et en plus avait la peau fraiche… ce n’était pas normal. Je me suis fait traiter de « folledingue » par ma belle-sœur mais j’ai pris le petit et nous l’avons conduit à l’hôpital avec mon mari (qui lui aussi se cacher bien de me le dire mais trouvait que j’exagérais beaucoup…). Mon fils ne s’est jamais réveillé tout au long de la route… c’était sûr pour moi, il y avait quelque chose, on ne sort pas un enfant qui à 8 ans de son lit sans en le mettant en voiture sans qu’il ne se réveille… Arrivée là-bas ils l’ont pris en charge, nous avons attendu toute la nuit dans la salle d’attente des urgences, c’était interminable et au petit matin le médecin a enfin voulu qu’on le voit. Il nous a dit que si ça avait duré quelques heures de + on perdait notre enfant… Quelques heures c’est-à-dire la nuit, si je l’avais laissé dormir la nuit comme ça et que je n’avais pas vu qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond, j’aurai retrouvé mon fils mort au petit matin… L

Je m’en suis longtemps voulue de ne rien avoir vu avant… mais boire la tasse est tellement insignifiant et commun… ils étaient 6 enfants une après-midi entière dans l’eau, qui n’a pas bu la tasse une fois en chahutant dans l’eau ? On ne voit vraiment rien arriver alors svp Mesdames lisez bien l’article que Mila nous a fait et Partagez-le à tous les parents que vous connaissez ! Merci à celles qui m’ont lu et merci à Mila de m’avoir laissé m’exprimer et raconter mon histoire.  

bracelet prénom personnalisable
Le Best-Seller bientôt en Rupture de Stock…! Je profite de La Livraison OFFERTE & des Derniers Exemplaires en cliquant =► Ici ◄=